Habiter en pleine colline peut être une situation agréable, mais il faut se préparer à un certain nombre de contraintes avant de se lancer dans un tel projet. La construction inclut la considération de la pente au niveau du terrain et la future construction aura donc ses particularités.

Un belvédère pour un terrain en pente !

En choisissant une architecture en pilotis, il y a peu de terrassement à réaliser, car le principe de base est de faire en sorte que le bâtiment soit légèrement détaché du sol. Il n’y a donc pas besoin de dégager le site en se débarrassant de la végétation qui pourrait être éventuellement présente. Les effets sur l’environnement sont dans ce cas limités ou pratiquement inexistants.

Avec un bâtiment immobilier surélevé, deux cas peuvent se présenter : soit c’est la structure en bois qui sera utilisée pour l’étage, soit c’est la structure en verre. Dans les deux possibilités, la légèreté est mise en évidence.

Les principaux avantages de ce type de construction se situent au niveau de la moindre utilisation de déblais et la prise d’altitude.

Le terrain en pente et la construction en cascades

La construction en cascades est basée sur la perpendicularité avec la pente et dans ce système, l’inclinaison est intégrée à la forme générale du bâtiment. Il peut être très intéressant de recourir à ce genre d’implantation, car elle peut contribuer à réunir le haut et le bas du site.

En outre, les atouts concernent principalement l’environnement, car il n’est pas nécessaire de faire de grands aménagements. Il y a aussi un gain en matière de cadrage de vues et l’accessibilité au site sera plus facilitée.

La construction en pente et les gradins

Le mot « gradins » implique l’existence d’un logement à niveaux multiples (pratique dans le cas d’une location appartement). La plupart du temps, ce type de construction est orienté vers des endroits où il est possible d’avoir plusieurs vues. Les professionnels feront aussi en sorte de tirer profit du soleil et donneront beaucoup de place à l’utilisation maximum de baies vitrées. Des patios peuvent aussi être intégrés à ces constructions pour limiter les soucis liés aux ouvertures.

En réalité, les gradins ont à peu près le même système que l’édification en cascades. Ils misent en effet énormément sur la perpendicularité de l’angle avec les ouvertures latérales sur les espaces.

L’encastrement : une autre option possible

Dans le principe de l’encastrement, il s’agit d’installer le bâtiment en parallèle avec les courbes de niveau sous terre. Tout ce qui est circulation et pièces techniques telles que la cuisine se trouve au fond de l’habitation. Ce qui contribue à obtenir des espaces de vies chaleureux ainsi que plus de lumière à l’intérieur.

Les toitures semées de gazon sont en outre conformes à l’environnement montagnard et il est à noter que seuls le hall d’accueil et les circulations verticales se rapprocheront du sol. C’est le principe même de cette construction en encastrement. Plusieurs avantages peuvent aussi être obtenus :

–          bonne isolation thermique ;
–          fort respect du terrain naturel ;
–          meilleure accessibilité.

Malgré le fait que l’encastrement ne privilégie pas totalement les vues, il reste adapté aux terrains en pente.