Un laboratoire pharmaceutique met en ligne, en partenariat avec la Société Française de Cardiologie, un site Internet, destiné à aider à l’identification des patients à haut risque cardio-vasculaire en prévention primaire.

Les recommandations en vigueur concernant la prévention des maladies cardiovasculaires soulignent l’importance de l’évaluation de leur risque global.

Ce risque est cependant souvent sous-estimé. En effet, une étude très récente met en évidence la discordance entre celui estimé par les médecins généralistes et celui évalué par les échelles de risque, particulièrement chez les patients à haut risque cardiovasculaire.

Dans ce travail, près de 620 médecins généralistes ont inclus et récupéré les informations concernant tous les patients de 50 ans et plus consultant pendant deux périodes de trois jours consécutifs. Ils devaient estimer le risque cardiovasculaire de chaque patient entre bas, modéré, sévère.

Au total, 13?00 patients de plus de 50 ans ont été inclus. Parmi les 11?000 patients sans antécédent personnel de maladie cardiovasculaire, le risque a été sous-évalué par les médecins chez 72 % des patients évalués comme étant à haut risque selon l’échelle de Framingham et 77 % de ceux qui sont considérés comme à haut risque selon SCORE, que les patients reçoivent ou non un traitement hypolipémiant.

La compréhension de la maladie

Or, depuis plus de 15 ans maintenant, les succès de la cardiologie préventive s’accumulent. Mais la prévention primaire, en particulier s’appuie essentiellement sur les traitements au long cours, ce qui suppose la compréhension de la maladie par le patient, une bonne relation médecin/malade et l’adhésion aux mesures préventives.

Le site www.hautrisquecv.fr offre de nombreux services pour mieux identifier les patients à haut risque.

Des cas pratiques sont proposés, l’échelle de Framingham est mise à disposition. Des experts font partager leur expérience et leurs avis grâce à des vidéos pédagogiques.

Utiliser les échelles d’évaluation du risque permet, au quotidien, de parfaitement identifier le niveau de risque. Et cela ne prend que 2 minutes.