Mis en place le 1er janvier 2009, les premiers retours sur le Diagnostic Electrique Obligatoire (DEO) prouvent l’efficacité de cette mesure de prévention pour la mise en sécurité des logements (…)

Parmi les multiples diagnostics obligatoires à effectuer lors d’une transaction immobilière figure le diagnostic de l’installation intérieure d’électricité, lorsque cette installation a été réalisée il y a plus de 15 ans.

 

L’efficacité de la mise aux normes

Une enquête (Etude TNS Sofres « Quelle efficacité pour le diagnostic électrique » réalisée en ligne du 9 au 15 décembre 2009 auprès de 201 propriétaires ayant acquis en 2009 un logement) publiée en décembre 2009 auprès de nouveaux acquéreurs indique que :

  • 2/3 des diagnostics font apparaître des points d’insécurité sur l’installation électrique
  • 6% des acquéreurs effectuent des travaux de mise en sécurité dans les logements concernés.

Le dispositif de diagnostic électrique obligatoire semble donc avoir un impact réel sur la mise en sécurité des logements.

 

Plus de 70% des installations analysées seraient insatisfaisantes

Une étude terrain menée par l’Observatoire National de la Sécurité Electrique (ONSE) révèle par ailleurs que sur les 6 000 diagnostics électriques obligatoires analysés en 2009, 72% présentaient des installations avec au moins 3 anomalies.

Parmi les 3 points d’exigence les moins satisfaisants :

  • L’installation de mise à la terre (79%)
  • Les matériaux vétustes, inadaptés à l’usage ou présentant des risques de contacts directs (74%)
  • Le respect des règles de sécurité dans les pièces contenant une baignoire ou une douche (65%)

On déplore chaque année 250 000 incendies, dont un tiers d’origine électrique (Source : Observatoire national de la sécurité électrique).

 

Sur le même thème

Le saviez-vous ? Notre assurance Domicile (formules Confort et Privilège) vous rembourse les denrées alimentaires contenues dans votre réfrigérateur ou congélateur de moins de 10 ans à la suite d’un arrêt accidentel de fonctionnement, y compris en cas de coupure accidentelle et imprévue de l’alimentation électrique.

 

A propos de Generali

En croissance rapide depuis le début des années 2000, Generali France est aujourd’hui le deuxième groupe généraliste d’assurances dans l’Hexagone. Le chiffre d’affaires de la compagnie, dont l’implantation en France remonte à 1832, atteint 16,7 milliards d’euros en 2009. Generali France s’appuie sur plus de 10 000 collaborateurs et agents généraux pour offrir des solutions d’assurances à 6 millions de clients, particuliers ou bénéficiaires de garanties dans le cadre de leur activité, ainsi que 800 000 entreprises et professionnels.